« La catastrophe de Ruremonde pourrait aussi se produire en Belgique »

22/12/2014

Tino Braeckman , Directeur du laboratoire amiante Translab, parle d’un manque de sensibilisation à propos des méfaits de l’amiante.

En effet, un grand incendie s’est déclaré mardi soir À Ruremonde, une ville de la province du Limbourg aux Pays-Bas, et a laissé deux dépôts en feu. Une énorme quantité d’amiante a été échappé de la toiture et s’est propagée en peu de temps sur le centre-ville. Dans plusieurs endroits, les gens ne pouvaient plus sortir à l’extérieur, les rues et les magasins étaient fermés.

« Cette catastrophe pourrait aussi se produire en Belgique », déclare Tino Braeckman, Directeur du laboratoire amiante Translab. Selon Braeckman, il y a encore beaucoup d’anciens entrepôts dans notre pays avec des toits ondulés constitués d’amiante.

Translab offre un soutien pour ce type de catastrophes. Il y a quelques années, on a fait appel à Translab en tant que spécialiste dans ce domaine à cause d’un incident semblable : une fabrique de bougies avait pris feu à Herentals. « Les débris ont été éparpillés sur les parcelles adjacentes. Translab est allé sur place pour prendre des échantillons d’air (concentration de fibres d’amiante dans l’air). Ensuite, nous avons étudié dans quelle mesure la contamination était importante ».

« À Ruremonde, ils ont eu de la chance avec la météo », déclare Braeckman . « La pluie et le vent ont permis aux particules d’amiante de ne pas s’attarder trop longtemps dans l’air. Pourtant, les particules se sont immédiatement répondues au quartier commercial avec le résultat connu ».

SENSIBILISATION

Selon Braeckman, le plus grand problème est la manque de sensibilisation sur les dommages que peut causer l’amiante. Il est scientifiquement prouvé que lorsqu’il est question d’infection d’amiante, certains cancers peuvent se déveloper. La période de latence pour le développement de certains cancers s’étend entre dix à vingt ans après avoir contracté une contamination par l’amiante.

Une inventarisation de l’amiante est une obligation légale depuis 2006 pour chaque employeur / société. Mais une obligation pour les individus n’est pas encore établie. “Heureusement, de plus en plus de notaires commencent à se préoccuper de ce problème. Mais c’est aussi l’acheteur qui doit faire attention quand il achète une maison », conseille Tino Braeckman.

Translab Asbestlabo

Vers resumé